Les sites archéologiques
Parmi les plus importants témoignages de l'archéologique sarde, Arzachena présente dans son territoire deux principaux nuraghi, appelés Albucciu et La prisciona. Ces lieux archéologiques, parmi les très nombreux du territoire, méritent sans doute une visite pour comprendre à quel point la civilisation des nuraghi a été grande et profonde. Un service de guide, disponible auprès de la billetterie, vous expliquera cette population, qui habita la Sardaigne du 1800 au 500 av. J.-C.. De cette civilisation, ces grandes tours transformées en habitations ou en forteresses sont encore visibles aujourd'hui, ainsi que les grands monuments funéraires et les petites statues en bronze d'extraordinaire beauté, appelées les «bronzetti nuragici».
Les monuments funéraires sont mieux connus sous le nom de « Tombes des Géants », attribué par l'imagination populaire en vertu de leurs dimensions, dues au fait qu'il s'agissait des sépultures collectives. A ne pas manquer, dans les alentours d'Arzachena, les tombeaux de «Coddhu Ecchju» et de «Li Lolghi», près desquelles on peut visiter la nécropole aux tombes circulaires de «Li Muri».
Ces lieux sont magiques aussi pour l'énergie et le magnétisme qu'ils dégagent, capables de dispenser du bien-être et du relax thérapeutique. Le petit temple de «Malchittu» remonte à l'époque précédente l'âge des nuraghi.